La domotique, équipée et relayée par les nouvelles technologies,  est aujourd’hui un acteur prépondérant en matière de sécurisation de logement. Grâce à des systèmes autonomes depuis un smartphone relié aux centrales d’alarme, il est possible de répondre à tous les besoins et avec une solution pour tous les budgets. Un marché qui se démocratise pour la sérénité de chacun.

Sécuriser son habitation, passe en premier lieu par le choix d’ouvrants ( porte blindée, système antidégondage, vitrage anti-effraction…) et la gestion des accès ( serrure multipoints, vadge EFID…) adaptés.

Des solutions complémentaires peuvent être mises en place, depuis les simples dispositifs de dissuasion jusqu’aux systèmes d’alarme les plus perfectionnés.

Savoir ce qui se passe chez soi

Selon le type d’habitat et sa situation , on peut envisager des solutions au cas par cas :

  • Le visiophone, dont la platine est placée côté rue constitue un premier niveau de sécurité. Et peut être couplé à un détecteur de mouvement.
  • La caméra extérieure a d’abord un effet dissuasif en avertissant que le logement est sous surveillance. Elle permet ensuite de détecter une intrusion avant toute tentative d’effraction et immédiatement signalée par une notification sur votre smartphone.  Une sirène peut aussi être déclenchée.
  • Caméras motorisées ou vision infrarouge nocturne sont des compléments qui, selon les modèle choisis, permettent de lever le doute et d’agir en conséquence, en prévenant les force de l’ordre ou la centrale d’alarme qui dépêche un agent sur place pour vérification.

Contrôler les ouvertures de l’habitat

Les solutions smart home avec box domotique pour gérer les différentes options d’alarme, incluent généralement des détecteurs d’ouverture ( choc ou contact magnétique…) pour portes et fenêtres Depuis le simple déclenchement de sirène avec notification sur smartphone, en passant par le déclenchement d’un enregistrement photo et vidéo transmis directement au centre de télésurveillance.

Certains détecteurs sont capables de repérer une vibration anormale de la porte ou de la fenêtre avant même l’intrusion.

Dans le cas d’une intrusion dans la maison il est possible de mettre à profit une caméra intérieure. La plupart sont sans fil et fonctionnent avec le Wi-Fi, sans problème de portée. Certaines marques proposent le stockage d’images issues de caméras intelligentes pour définir la reconnaissance faciale et faire ainsi la distinction entre un proche, un ami, un inconnu ou tout mouvement anodin.

Des modèles sont dotés d’un volet motorisé pour désactiver l’alarme et préserver ainsi l’intimité, y compris lorsque des animaux de petite taille sont présents, évitant tout déclenchement intempestif.

Système d’alarme à la carte

On trouve désormais des centrales d’alarme auxquelles il est possible d’associer des équipements «  à la carte « : détecteurs intérieurs et extérieurs, caméras, détecteurs d’incidents domestiques et l’activation peut être, ici aussi, contrôlée depuis le smartphone – lors d’absence prolongée ou de vacances -.Fuite d’au ou absence de mouvement anormale chez une personne âgée sont des détections qui se révèlent précieuses. Certains modèles proposent  le dispositif « SOS » pour envoyer un signal d’alerte en cas d’accident domestique, d’urgence médicale, ou même, d’agression.

Faites le bon choix de sécurisation d’habitat à Biarritz et sur la Côte Basque grâce aux conseils et devis sélectionnés par Nadine Bodard, votre courtier de la Maison des Travaux. Les meilleurs spécialistes de la sécurité vous seront proposés pour s'adapter à votre situation personnelle.